09 décembre 2006

Les mains vides.

Comment tu fais pour être aussi maigre? Pétasse. J'ai juste appris à mentir. Mes yeux pleurent face à ce silence qui prend trop de place. Nostalgie. Regarde, je creuse avec mes mains maintenant. Elles sont belles quand elles se tiennent la main. Elles me font mal aussi surtout. Je ne sais plus trâcer des lignes droites. Les gens s'envolent en rigolant et moi je reste plantée dans la pièce noire à jouer à la secrétaire. Il a même oublié de me remercier. Vas-y écrase moi, j'en ai plus rien à foutre. Belle cascade.
La lumière bleue recommence à clignoter. Elle m'occupe et me fout la tête sous l'eau. Tu verras, j'irais jusqu'au bout moi. Je préfère qu'il continu. Il en crève d'envie et moi je crève tout court. C'est ridicule, demain je sourirais. Il ne me dégoûte même plus. Peut-être que je suis en train de regretter mais là j'ai juste envie de m'asseoir à la place de la fille au sourire invisible.
Dan Gibson. La forêt danse de ton côté aussi pas vrai? Je ne me souviens plus.
Le ballon éclate et mes mots s'envolent avec Eux. Ils m'ont tout volé. J'ai presque fini. Je veux juste que tu me promettes de construire ton nid dans un coin de son monde. http://verlutine.canalblog.com/

ae

Posté par Escargotte à 22:29 - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur Les mains vides.

    La magie

    Encore un texte très abstrait. Avec des mots sur lesquels on met des images. Mais qui dans nos têtes ne forment pas forcément une histoire. C'est pas grave. Dans la tienne, elle tient la route l'histoire.
    Et puis, non, n'explique pas. Expliquer un texte, c'est lui enlever toute sa magie. Là, on suppose, chacun suppose, avec ce qu'il sait de ta vie. Des hypothèses pour chaque phrase, parfois justes, parfois fausses. tant pis. C'est mieux. C'est bien.
    C'est très joli en tous cas. Continue d'écrire, surtout.
    Bisous ma petite Angie.

    Posté par Etienne, 10 décembre 2006 à 01:12 | | Répondre
  • ...

    Texte complexe et assez abstrait, qui décrit des sentiments cachés que font sortir les mots... c'est trés bien écrit quoique dur à comprendre... mais on arrive à persevoir le sens de ce texte et le message que tu fais passer...
    Passe un bon dimanche et à bientôt...

    Posté par tristange, 10 décembre 2006 à 13:19 | | Répondre
  • J'aime bcp le titre de ton blog("parce que moi aussi j'ai mes reves")
    bisous d'une inconnue qui n'ose pas s'imposer ici plus longtemps.

    Posté par dame mariane, 11 décembre 2006 à 18:52 | | Répondre
  • Merci, pour ton petit mot. L'autodestruction, qui le cède au sourire qui le cède à l'autodestruction, qui ... Les gens s'envolent, les mots aussi, pourquoi sommes-nous vissés à terre malgré notre course au Vide ? Des papillons, épinglés au sol. Je reviendrai.

    Baisers.

    Posté par Dvotchka, 18 décembre 2006 à 11:34 | | Répondre
Nouveau commentaire